Sac orange ou compost ?

Via notre alimentation, nous générons des quantités énormes de déchets organiques. Actuellement, les déchets organiques représentent environ 50% du poids total moyen d’un sac blanc bruxellois. Chaque année, Bruxelles en produit environ 144 000 tonnes de déchets organiques provenant des ménages.

Vous utilisez les sacs orange ? C’est déjà une très bonne action pour éviter d’incinérer des ressources. En effet, ils sont récoltés par Bruxelles Propreté et emmenés dans un centre de biométhanisation à Ypres afin de récolter le gaz émis lors de la décomposition des déchets.

En compostant, nous vous proposons de faire un pas en plus, grâce à un processus naturel et qui demande peu d’énergie.

Composter les déchets organiques, c’est facile et économique ! En compostant à la maison, avec ou sans jardin, ou dans un compost de quartier, vous réduisez le poids des déchets du sac blanc et de disposer d’un engrais fertile, gratuit et 100% naturel! 

Ce procédé permet de récupérer, à partir de nos déchets, une matière riche pour fertiliser nos sols et ainsi boucler la boucle.

Par ailleurs, le compostage est un outil de sensibilisation intéressant pour lutter contre le gaspillage alimentaire car il amène à se poser des questions sur sa consommation. Il s’agit aussi d’un bon outil éducatif pour recréer du lien et diffuser un savoir-faire durable.

Alors lancez-vous !

Retrouvez plus d’infos sur la page « je composte mes déchets organiques » de Bruxelles Environnement. 

Les déchets s'enfuient du sac orange pour sauter dans une vermicompostière